Les soins palliatifs > Définitions >
nom d'utilisateur : mot de passe :
Connexion
Nom d'utilisateur invalide ! Mot de passe invalide !

Définitions

définitions et soins palliatifs
Définitions extraites de l'ASP FONDATRICE

A

ACCOMPAGNEMENT: SOINS PALLIATIFS

Les soins palliatifs sont des soins actifs dans une approche globale de la personne atteinte d'une maladie grave évolutive ou terminale.
Leur objectif est de soulager les douleurs physiques ainsi que les autres symptômes et de prendre en compte la souffrance psychologique, sociale et spirituelle.
Les soins palliatifs et l'accompagnement sont interdisciplinaires.
Ils s'adressent au malade en tant que personne, à sa famille et à ses proches, à domicile ou en institution.
La formation et le soutien des soignants font partie intégrante de cette démarche.
Les soins palliatifs et l'accompagnement considèrent le malade comme un être vivant et la mort comme un processus naturel.
Ceux qui les dispensent cherchent à éviter les investigations et les traitements déraisonnables.
Ils se refusent à provoquer intentionnellement la mort.
Ils s'efforcent de préserver la meilleure qualité de vie possible jusqu'au décès et proposent un soutien aux proches en deuil.
Ils s'emploient par leur pratique clinique, leur enseignement et leurs travaux de recherche, à ce que ces principes puissent être appliqués.
E

L'ÉQUIPE À DOMICILE

L'équipe à domicile comprend les professionnels de santé exerçant à titre libéral ou les professionnels salariés des centres de santé intervenant auprès d'un patient qui a exprimé son désir, à un moment donné, de rester à domicile.
Elle est notamment composée du médecin généraliste du malade, prescripteur, et de personnel infirmier.
Cette équipe est choisie par le patient. Elle a pour mission de garantir l'interdisplinarité, la continuité thérapeutique et le soutien de l'entourage des patients en fin de vie pendant toute la durée des soins palliatifs et de l'accompagnement.
La coordination est assurée par un des professionnels membre de l'équipe. Le médecin généraliste, pivot de la prise en charge du patient, a vocation à accomplir cette mission.

EQUIPES MOBILES DE SOINS PALLIATIFS

L'équipe mobile de soins palliatifs est une équipe interdisciplinaire et pluriprofessionnelle qui se déplace au lit du malade et/ou auprès des soignants (ndlr:dans l'établissement de santé), à la demande des professionnels de l'établissement de santé.
L'équipe mobile exerce une activité transversale au sein de l'établissement de santé.
Elle a un rôle de conseil et de soutien auprès des équipes soignantes des services de l'établissement, de formation et est éventuellement associée à des fonctions d'enseignement et de recherche.
Les membres de l'EMSP ... ne pratiquent pas d'actes de soins. La responsabilité de ceux-ci incombe au médecin qui a en charge la personne malade dans le service.

EUTHANASIE

Action qui consiste à donner la mort avec une intention délibérée de la donner pour abréger des souffrances.
L'euthanasie ne peut être qu'active.
Le terme d'euthanasie passive, qui distingue une abstention thérapeutique ou un arrêt du traitement aboutissant à la mort, ne devrait pas être utilisé car source d'ambiguïté.
En effet si un traitement ou sa poursuite sont déraisonnables, ils peuvent rentrer dans le cadre de l'acharnement thérapeutique.
C'est l'intention du thérapeute qui définit son attitude euthanasique.
L'ASP s'inscrit, dans sa charte, sur un créneau étroit contre le principe de l'acharnement thérapeutique et contre le principe de l'euthanasie.
H

L'HOSPITALISATION À DOMICILE (HAD)

L'HAD concerne des malades atteints de pathologies graves aigües ou chroniques, évolutives et/ou instables, qui en l'absence d'un tel service seraient hospitalisées en établissements de santé.
Dans le cadre de la prise en charge palliative, l'HAD constitue un moyen de retour ou de maintien à domicile d'une personne en fin de vie. Ce maintien à domicile ne peut se réaliser qu'en accord avec la personne malade et ses proches et uniquement si la structure est en capacité d'assurer seule et/ou avec ses partenaires tous les aspects du soin et de l'accompagnement à domicile requises par l'état de santé de la personne.
Compte tenu des exigences liées à la pratique des soins palliatifs et de l'accompagnement et afin de les doter des moyens nécessaires, les structures d'HAD peuvent individualiser les places consacrées à la pratique de soins palliatifs : il s'agit de places "identifiées".
R

LES RÉSEAUX DE SOINS PALLIATIFS

Le réseau de soins palliatifs a pour objectif de mobiliser et de mettre en lien les ressources sanitaires et sociales sur un territoire donné autour des besoins des personnes.
Il vise à assurer la meilleure orientation du patient, à favoriser la coordination et la continuité des soins qui lui sont dispensés et à promouvoir des soins de proximité de qualité.
Il s'articulera, en tant que de besoin, avec les réseaux de prise charge de la douleur, des personnes âgées ou de cancérologie.
L'équipe de coordination (ndlr: du réseau) ne se substitue ni à l'équipe à domicile, ni à l'équipe interne d'une structure de soins palliatifs.
Elle n'a pas pour mission d'effectuer des soins ni de prescrire. Elle accompagne la démarche de soins dans une dynamique de partenariat et de complémentarité avec les acteurs du domicile.
S

SÉDATION

Sommeil induit. Utilisé dans des situations extrêmes pour empêcher le malade de souffrir.
Le sommeil est réversible par suspension de la thérapeutique. Il n'a pas de visée euthanasique quand il répond à cette définition.
Il peut être dévié de son usage par des tenants de l'euthanasie.

SOINS

Actions ou ensemble d'actions visant au bien être d'une personne.
Le terme comporte aussi la notion d'attention que l'on porte à l'autre (prendre soin).
.Curatif : action visant à guérir.
.Préventif : action visant à prévenir l'apparition d'une maladie ou d'un symptôme.
.Palliatif : action visant à soulager les symptômes (symptomatique) sans avoir d'impact direct sur la maladie.
T

ACHARNEMENT THÉRAPEUTIQUE

Poursuite d'un traitement déraisonnable qui essaie de prolonger la vie à toute force, au prix de traitements agressifs et pénibles, alors que la partie est perdue.
Sous peine de ne pas donner toutes ses chances au malade, il convient d'être prudent avant d'utiliser ce terme, certaines obstinations thérapeutiques ayant abouties à des guérisons inespérées.
L'acharnement thérapeutique concerne les soins médicaux, chirurgicaux, les techniques instrumentales de réanimation.
U

UNITÉS DE SOINS PALLIATIFS

L'unité de soins palliatifs est constituée de lits totalement dédiés à la pratique des soins palliatifs et de l'accompagnement.
Elle réserve sa capacité d'admission aux situations les plus complexes et/ou les plus difficiles.
Elle assure une triple mission de soins, de formation - enseignement et de recherche.